);
23/07/2018

Créer une campagne vidéo efficace TrueView

Accueil > Les Guides et Conseils > Guide SEA / Référencement payant > Campagnes vidéo sur Youtube

Plusieurs étapes essentielles à respecter :

1. Objet de votre campagne

  • une vidéo : c’est sans conteste le format le plus efficace, et celui qui sera développé ci dessous
  • une application : pour plus d’information sur le paramétrage https://support.google.com/adwords/answer/6247380
  • des produits Shopping : pour plus d’information sur le paramétrage https://support.google.com/adwords/answer/6303978

 

2. Quel format d’annonce

Tout dépend de la vidéo que vous allez promouvoir (6 secondes, dans ce cas vidéo bumper, ou plus, dans ce cas Instream et TrueView) mais aussi des résultats générés par ces formats. Pour les annonces vidéos « longues » c’est à dire 30s ou plus, il est conseiller de faire deux campagnes pour tester chaque format.

  • Annonce InStream: annonce diffusée avant le début d’une vidéo, désactivable au bout de 5 secondes (une vue = 30 secondes ou plus de visionnages)

  • Annonce Video Discovery : annonces sur les pages de résultats du moteur Youtube, la page accueil et vidéos similaires

  • Annonces Bumper : vidéo courte (6 secondes) adaptée à la publicité mobile)

3. Ou diffuser la campagne

Vous avez le choix entre :

  • YouTube
  • Sur les sites et dans des applications vidéo partenaires
  • Sur le Réseau Display de Google

Par définition, il est recommandé de commencer par Youtube uniquement, de bien l’optimiser jusque satisfaction puis ensuite de tester le reste.

 

4. Paramétrages de campagnes

  • Sur la vidéo :
    • Écran affiché : essentiel à l’attractivité d’une vidéo format discovery, donc à motiver les clics internautes
    • Titre et descriptif : essentiel à l’attractivité d’une vidéo format discovery, donc à motiver les clics internautes
    • Incitation à l’action : sur l’ensemble des campagnes testés, relativement peu de clics mais dommage de s’en passer, car il y en a tout de même quelques uns
  • Choix du modèle de tarification CPC / CPV / CPM : le choix du modèle est important, si votre priorité est la vidéo vue choisissez le CPV (coût par vue), si votre objectif est le clic choisissez le CPC et si vous objectif est de la visibilité le CPM. Le CPV est notre modèle favori, celui au clic est moins pertinent par rapport à l’usage globale de youtube (ils souhaitent rester sur le site Youtube) et le CPM ne vous garanti qu’un affichage de publicité sans visionnage de 30s minimum.
  • Les ciblages possible :
    • démographique : âge, sexe, statut parental ou revenus du foyer ciblé
    • centre d’intérêts : audiences d’affinité (personnalisées ou non), événements de la vie, audience du marché
    • Remarketing vidéo : reciblage des utilisateurs de votre chaine et/ou de vos vidéos
    • emplacements : Chaînes YouTube, Vidéos YouTube, Sites Web appartenant au Réseau Display, Applications du Réseau Display
    • thème : sujets/ thématiques spécifiques en relation avec votre vidéo (ex: automobile, éducation, etc.)
    • mots clefs : mot clef / Expression qui sera recherchée dans les vidéos, chaines Youtube pour diffuser votre annonce

Nos test menés nous ont montré que :

  • le ciblage par mots clefs est peu volumineux lorsque l’on prend les bons mots clefs (donc pas du générique),
  • le ciblage par emplacements est peu volumineux si l’on s’attaque à des niches (donc pas de vidéos très consultées mais très qualitatives)
  • le ciblage par thème est pertinent en terme de volume et de qualité de diffusion

Sur l’ensemble de ces 3 ciblages il est nécessaire d’effectuer un gros travail d’exclusion.

  • en ce qui concerne le ciblage démographique, il est donc très large et vous risquez de ne pas cibler les bonnes personnes, il est  utilisé pour des campagnes très « grand public » mais n’a pas notre faveur
  • le ciblage par remarketing n’a d’intérêt que si vous avez du volume de trafic sur vos vidéos et votre chaines, et souhaitez développer le visionnage sur vos aitres vidéos (fidélité)

 

5. Optimiser la campagne

  • Chaines et vidéos à exclure : le plus gros du travail sur les premiers jours, et essentiel à la qualité de votre campagne. C’est un passage obligé
  • % de visionnage des vidéos à regarder : il vous donne l’indication de quand décrochent vos internautes, vous l’aurez compris cela est donc essentiel si vous souhaitez retravailler votre vidéo pour la rendre plus performante ou pour vos prochaines vidéos
  • CPC / CPV / CPM, l’optimisation des coûts est aussi un passage essentiel pour la maitrise de vos dépenses et vos KPIs

 

6. Best Practices pour votre vidéo

Tout d’abord même si cela est une évidence, bien relire les specs Google : https://support.google.com/displayspecs/answer/6055025?hl=fr

La vidéo doit évidemment être pertinente, percutante, ni trop courte ni trop longue (environ 30s ou un peu plus), proposer des sous titres (même si il vous semble évident que le son est activé, il arrive que des internautes coupent le son, car seulement intéressés par l’image par exemple) et finir par un call to action, une offre attractive, bref une incitation au clic !

Les 5 premières secondes doivent impérativement donner le ton sous peine de se faire zapper…